Les symptômes du Kali Yuga écrites il y a 6000 ans

Les symptômes du Kali Yuga 1Le Kali Yuga ou kaliyuga (en écriture devanāgarī : कलियुग, « âge de Kali » ou « âge de fer »), est le quatrième et actuel âge de la cosmogonie hindoue, les trois autres étant le Krita Yuga, le Trétâ Yuga et le Dvâpara Yuga. Ces quatre âges correspondent à un Mahayuga.

Selon le traité d’astronomie Surya Siddhanta, qui forme la base des calendriers hindou et bouddhiste, le Kali Yuga commence à minuit le 18 février -3102 selon le calendrier julien proleptique ou le 23 janvier -3102 selon le calendrier grégorien proleptique, jour de la mort de Krishna, tué par un chasseur, selon le Mahābhārata. Cette date est le point de départ du calendrier hindou.

Le Kali Yuga s’achèvera 432 000 ans plus tard, quand une nouvelle descente (avatâr) de Vishnou ramènera l’Ordre (dharma) et le bonheur sur Terre pour recommencer un nouveau cycle des yuga.

Les hindous croient que la civilisation humaine dégénère spirituellement au cours du Kali Yuga, qui est dénommé « l’âge noir », car durant cette période les gens sont aussi éloignés que possible des Dieux. L’hindouisme souvent représente symboliquement la morale (dharma) comme un taureau. En Satya Yuga (Kriti yuga), la première étape du développement, le taureau a quatre pattes, mais la morale dans chaque âge est réduite d’un quart. À l’âge de Kali, la morale est réduite à seulement un quart de celle de l’âge d’or, de sorte que le buffle du Dharma n’a qu’une patte.

Le Kali Yuga tire son nom du démon Kali (कलि), qui ne doit pas être confondu avec la déesse Kâlî (काली). En effet, alors que le Krita Yuga est censé être l’âge d’or, le Kali Yuga est celui où les êtres souffrent le plus, et où ils sont les plus nombreux à souffrir, et ce faisant, où il est plus facile d’atteindre la Délivrance (Moksha) des réincarnations.

Les symptômes du Kali Yuga 2Le fait d’écrire est l’un des symptômes du Kali Yuga. Des êtres humains ont vécu sur la planète Terre pendant des centaines de millénaires avant que nous ayons un enregistrement de phrases écrites.

Au cours des âges, l’ancienne sagesse était transmise oralement et ne fut mise par écrit en sanskrit qu’aux environs de 500 avant notre ère. Ces textes sacrés nous donnent une idée des trois autres cycles du temps. Transmis au départ oralement, les textes étaient mémorisés fidèlement et légués de génération en génération. Nous ne possédons plus une telle maîtrise de la mémoire. Imaginez-vous mémoriser des livres entiers ! Ce qu’il nous reste aujourd’hui du Kali Yuga en tant que textes sacrés écrits en écriture sanskrite a été transcrit beaucoup plus tard que composé – c’est à dire parlé.

Certains de ces textes anciens prédisent avec précision les conditions que nous vivons actuellement. Rappelez-vous que ce sont des prédictions d’il y a bien plus de 6000 ans – avant l’arrivée de l’écriture et de l’histoire écrite ! Les anciens qui ont fait ces prophéties les considéraient comme anormales, inouïes et extravagantes.

Le simple fait d’écrire est l’un des symptômes du Kali Yuga. Des êtres humains ont vécu sur la planète Terre pendant des centaines de millénaires avant que nous ayons un enregistrement de phrases écrites.

Au cours des âges, l’ancienne sagesse était transmise oralement et ne fut mise par écrit en sanskrit qu’aux environs de 500 avant notre ère. Ces textes sacrés nous donnent une idée des trois autres cycles du temps. Transmis au départ oralement, les textes étaient mémorisés fidèlement et légués de génération en génération. Nous ne possédons plus une telle maîtrise de la mémoire. Imaginez-vous mémoriser des livres entiers ! Ce qu’il nous reste aujourd’hui du Kali Yuga en tant que textes sacrés écrits en écriture sanskrite a été transcrit beaucoup plus tard que composé – c’est à dire parlé.

Certains de ces textes anciens prédisent avec précision les conditions que nous vivons actuellement. Rappelez-vous que ce sont des prédictions d’il y a bien plus de 6000 ans – avant l’arrivée de l’écriture et de l’histoire écrite ! Les anciens qui ont fait ces prophéties les considéraient comme anormales, inouïes et extravagantes.

D’après les textes sanskrits Vishnu Purana et Linga Purana :

-Les voleurs deviendront des rois et les rois seront des voleurs.

-Les dirigeants confisqueront la propriété et l’utiliseront malhonnêtement. Ils cesseront de protéger le peuple.

-Des hommes de basse extraction ayant acquis une certaine somme de connaissances (sans avoir les vertus nécessaires pour les utiliser) seront estimés comme des sages.

-Beaucoup de gens perdront leurs racines, vagabondant d’un pays à un autre.

-Les animaux prédateurs seront plus violents.

-Les fœtus seront tués dans le ventre de leur mère.

-Les gens préféreront choisir de fausses idées.

-Personne ne pourra faire confiance à quiconque.

-Les gens seront envieux.

-Il y aura de nombreux enfants qui naîtront avec une espérance de vie ne dépassant pas 16 ans.

-Les gens souffrant de faim et de peur trouveront refuge dans des abris souterrains.

-Les jeunes filles feront commerce de leur virginité.

-Le dieu des nuages sera imprévisible dans la distribution de la pluie.

-Les marchands feront des affaires malhonnêtes.

-Il y aura beaucoup de mendiants et de gens sans emploi.

-Les gens parleront un langage violent et vulgaire.

-Les hommes se consacreront à gagner de l’argent, le plus riche détiendra le pouvoir.

-Les chefs d’état ne protégeront plus le peuple, mais, à coup d’impôts, s’approprieront toute la richesse.

-L’eau manquera.

-De la nourriture pré-cuisinée sera rapidement à disposition !

Sources : Les textes sanskrits du Vishnu Purana et du Linga Purana, et aussi un livre remarquable intitulé “pendant que jouent les dieux : les oracles de Shiva, prédictions sur les cycles de l’histoire et le destin de l’humanité” par Alain Daniélou.

Malheureusement ces détails décrites il y a plus de 6000 ans ont de plus en plus de sens.

Posez-vous la question et réfléchissez du comment que ces sages aient pu donner ces détails qui nous entourent présentement.

Je vous laisse réfléchir sur la question. Bonne journée ou soirée à tous et toutes 🙂

4 commentaires

Laisser un commentaire