Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Mon 6 juin 1944 opération Overlord
Avatar
Steve-Admin
Administrateur
7 juin 2014 - 0 12 55 0655
Membre depuis : 26 avril 2014
Nombre de messages du forum : 964
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Le 6 juin 1944. Une date dans l’histoire humaine qui représente le commencement de la fin du nazisme dans l’Ouest de l’Europe. Au-delà de 140 000 hommes ont débarqués sur les plages et qui ont été parachutés avant et pendant le début des combats.

Pourquoi je parle du 6 juin ?

Alors que j’étais jeune, de 2 ans à 8 ans, je faisais à chaque semaine un rêve si je peux dire. Ce rêve était violent remplis d’inquiète, mais pour la fin une libération après une souffrance intense, mais brève.

Vous voulez la vérité ? Si oui alors continuez à lire…

Tout commence avec une vue dans le noir avec une lumière rouge… Ça brasse comme si c’était un tremblement de terre… Un bruit de moteur qui résonne tout autour de moi. Ça parle, ça crie des ordres.

Cela semble durer quelques minutes… je dirais max 30 min. Puis j’entends un ordre que j’attendais depuis le départ. Nous devons nous préparer à sauter. Je me lève et je vois dans la noirceur des ombres se lever. Le bruit de sacs, des armes qui s’entrechoquent.

Nous sommes debout et nous commençons à entendre la DCA faire son travail. Ça crie ça panique. Je panique je sais que je vais mourir. Dans l’avion ? En sautant du parachute ? Arrivé sur le sol français ? je ne sais pas, mais je sais que mon heure arrive.

Puis on se fait projeter de gauche à droite comme des pantins. La lumière qui était rouge depuis le décollage devient vert. Ça brasse énormément et une lueur orange arrive des hublots et j’entends le feu est pogné dans un moteur et d’un coup un obus de DCA fait tanguer l’avion vers la gauche et l’avant. Je perds l’équilibre et je marche sur des parachutistes qui sont devant moi. Je me relève toujours soutenu par le crochet. La porte de l’avion s’ouvre et je comprends qu’il faut sauter si on veut vivre…

Par un pur hasard "je me décroche" de la corde qui nous permet d’être en file et je fonce en avant. Je suis à 2 ou 3 mètres de la sortie. Je capote… La panique et l’instinct me dit de foncer et de plonger. C’est à cet instant que j’entends dans ma tête : "tu n’as pas besoin de vivre cela pour évoluer…" Qu’est ce que c’est ? Je comprendrai + tard… Bien vite même!

Par un pur miracle j’arrive à la porte et sans attendre je m’élance dans le vide. Je me rends compte que je ne suis pas le seul à avoir sauté. Je crois voir 4 parachutes sous moi.

Je me rends compte de deux choses en un instant…

1. L’avion que je viens de quitter explose soit atteint par un obus de la DCA sinon le moteur et les flammes ont fait exploser le réservoir d’essence dans l’aile.

2. Le )_)(*&?$$%/?&& de parachute ne s’ouvre pas !!! Je fais une chute libre. Je vais mourir comme ça ?

Je vois les balles traçantes filer autour de moi sans m’atteindre. Le sol approche de plus en plus et je sais que la fin approche. Rien de palpitant comme combat n’est-ce pas ? Je suis fou de rage… La chute ne dure pas longtemps… 10 secondes max selon moi.

Puis c’est le contact… étendu sur un chemin de fer. Ouais belle place n’est-ce pas ?

Je survis… Par un pur miracle que je ne peux expliquer, je vis, agonisant. Je sens la mort roder autour de moi. Dans ma tête je demande de mourir. Je perds connaissance, la souffrance est extrême dans l’abdomen. je ne peux pas bouger les jambes je ne sens pas mes jambes.

Ça tire de tous les côtés et j’entends un train… je sens les rames du chemin de fer branler sous mon corps.

NON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Merde j’essaie de bouger, mais rien… rien ne se passe… Je crie dans ma tête : venez me chercher maudite marde ! Je ne veux pas me faire écraser par un train !!!

Puis j’entends : "ça se passera vite on est là"

Hein quoi je délire ? Qui est là ?

Puis je vois les lumières du train qui avance et je ne peux pas bouger. Je ne sacrais pas dans cette vie antérieure, mais oui si c’était ma vie actuelle je ferais surement un chapelet de sacres…

Le train arrive et je vois la mort arriver…

Le train me passa dessus, me coupant la main et après me coupa en deux en commença par le crâne…

Lorsque le train écrasa ma tête j’ai quitté cette Terre et cette guerre en sentant deux mains me prendre par les épaules et me soulevant.

C’est alors que j’ai compris la phrase que j’avais entendu dans ma tête avant de sauter : "tu n’as pas besoin de vivre cela pour évoluer…".

Vous pouvez prendre cela comme un roman, de la foutaise ou je ne sais pas trop quelle autre patente, mais c’est cela que j’ai rêvé à chaque semaine pendant tant d’années.

Commencez-vous à comprendre la raison du site R-OT ?

Commencez-vous à comprendre la raison que je ne me gène pas pour parler de paranormal et de me faire rire de moi ?

Et ne vous demandez pas la raison qui fait que je défends les vrais militaires et ne me parlez pas des tortionnaires les épais qui font des tueries au nom de la liberté.

Voila c’était les derniers instants de ma dernière vie antérieure. Soldat canadien aéroporté le 6 juin 1944 pour l’opération Overlord.

Fuseau horaire du forum :UTC -5

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 39

Actuellement en ligne :
1 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Annianka: 310

manou: 254

roseline: 112

Bleue: 76

ladyemma: 51

Bruma: 42

Emilie: 39

crinelle: 20

Norfilia: 19

Romain: 17

Statistiques des membres :

Invités : 70

Membres : 759

Modérateurs : 0

Administrateurs : 3

Statistiques du forum :

Groupes : 6

Forums : 45

Sujets : 520

Messages :1885

Nouveaux membres :

benclement, jujulvl, DouglasRic, RonaldAgeds, englissat, TekasaIdiotly, CelenIdiotly, AkiraIdiotly, GholbizarIdiotly, AnararimIdiotly

Administrateurs : Steve-Admin: 964, Reynald: 9, Bleue et noire: 39