Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
La Dame Blanche du Château de Rouelbeau.
Avatar
manou
Member
Members
31 mai 2014 - 19 07 37 0537
Membre depuis : 12 janvier 2014
Nombre de messages du forum : 254
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

C’est dans la campagne Genevoise que ce château d’abord en bois puis consolidé en pierre, construit en 1318 sur une motte artificiel. Il fut la propriété du seigneur Humbert de Choulex. Comme chaque bâtisse médiévale, une légende plane sur ce lieux.

Une dame blanche, qui est la première épouse d’Humbert de Choulex, se promène les nuits sans lune et plus particulièrement les veilles de Noël. Du haut de la tour restante du château, elle protège le trésor familial et veille sur sa famille disparue.

Un très beau compte a d’ailleurs été écrit dessus :

La veuve et son fils

Il était une fois, aux environs de Genève, une pauvre veuve qui demeurait seule avec son fils de 16 ans.
C’était un solide gaillard qui aidait sa mère comme il pouvait en s’embauchant dans les maisons des alentours. Mais les temps étaient durs; il devenait difficile de trouver du travail et l’argent se faisait rare.
Noël approchait et le garde-manger était vide.

-Nous n’aurons qu’une croûte de pain et ce morceau de lard pour le Réveillon”, soupira la mère. J’essaierai de te cuire un bon repas tout de même en ajoutant un chou du jardin.
-Ecoute, mère, dit le fils. Armé du fusil du père, je vais aller dans les étangs. Ce sera le diable si je ne rapporte pas un canard ou une pièce de gibier!

La femme se signa:
-Ne parle pas du diable hors de propos; il pourrait nous jouer un tour! Va, mais prend garde de ne pas t’égarer vers les ruines du château de Rouëlbeau. On raconte qu’on a jamais revu ceux qui s’y sont aventurés les veilles de Noël.

-Ne te mets donc pas en souci, maman! Je reviendrai avant que le soir ne tombe!
Il embrassa sa mère, décrocha le fusil de son père qu’il glissa à son épaule et il partit.

Et marche que je te marche, quand on marche, on fait bien du chemin.
Arrivé aux étangs, qui étaient gelés, il s’embusqua. Les heures coulaient, la journée avançait, mais pas le plus petit gibier ne fit frémir les buissons ni les roseaux. Il repartit et marcha, marcha, guettant le moindre bruit, attentif au plus petit mouvement. Rien.

La nuit tomba sans qu’il s’en aperçut et, à son insu, ses pas le guidèrent vers le château maudit. Quand il reconnut le lieu où il était, il prit peur. Mais il pensa à sa mère qui ne s’était plus régalée depuis longtemps: “Coûte que coûte, il me faut trouver un animal pour ce soir! Peut-être qu’un lièvre ou un chevreuil se sera réfugié dans les ruines à l’abri du froid!”

Il grimpa le raidillon qui menait aux vieux murs. Il atteignait le donjon quand les douze coups de minuit sonnèrent à un clocher lointain. Se souvenant des vives recommandations de sa mère, le garçon s’apprêta à rebrousser chemin.

C’est qu’alors qu’un souffle glacial le fit frissonner. Il sentit son sang se figer et ses cheveux se dresser sur sa tête en distinguant dans le noir une ombre blanche qui sortait de la tour en poussant d’atroces gémissements. Le spectre le frôla, glissa hors du château et disparut. Le jeune homme aurait dû fuir, mais ses pieds restaient collés au sol.

Après avoir erré tout autour des ruines, le fantôme blanc réapparut et s’arrêta devant lui:
-Que viens-tu faire sur mon domaine, enfant? Ne sais-tu pas que la nuit de Noël appartient aux Trépassés?
-Qui…qui êtes-vous? Bégaya le garçon.
-Je suis la Dame Blanche de Rouëlbeau. Dans un temps dont chacun ici-bas a perdu souvenance, j’habitais ce château. Depuis ce temps, je veille sur les tombeaux des miens. Depuis ce temps, je protège leurs trésors enfouis. A ton tour de me répondre, enfant : Pourquoi es-tu là ce soir?

-Madame, dit respectueusement le jeune homme en retirant son bonnet, ma mère et moi sommes si pauvres que nous n’avions ce soir pour le souper qu’une croûte de pain, une morce de lard et un chou, bien peu de chose pour une fête. J’ai pris le fusil de mon père, espérant trouver du gibier par ici; mais tout semble mort aujourd’hui. J’ai tant de peine pour ma pauvre mère si je reviens bredouille!

-Brave petit! Suis-moi! Je vais t’offrir des étrennes. Ne dis rien à personne de ce que tu verras, car tu es et tu seras le premier et le dernier vivant que j’épargne!
Une poigne glacée et osseuse enserra le bras du garçon, et la Dame Blanche l’entraîna vers la grosse tour; ils descendirent un escalier en colimaçon branlant et vermoulu qui aboutissait à une porte de pierre.
[center:2063d4sl][img:2063d4sl]http://www.cafignons.net/contes-suisses/Chateau-Escalier.jpg[/img:2063d4sl][/center:2063d4sl]

Le spectre toucha deux entailles gravées dans le rocher, et le bloc bascula comme s’il ne pesait pas plus qu’une plume.

-Entre et prends ce dont tu as besoin pour ta mère et pour toi! dit la revenante en le poussant dans une salle éclairée par de nombreuses chandelles.
Au milieu de la salle, un coffre débordait d’or et d’argent.
Le jeune homme en emplit sa gibecière, ses poches et son bonnet.

-Pars, maintenant, et fais-en bon usage! Adieu, enfant!

La porte de pierre se referma avec fracas derrière le garçon qui se retrouva seul au pied de l’escalier de la tour. Il le grimpa quatre à quatre, dévala la colline, courut à travers les étangs. L’aube se levait quand il arriva chez lui. Sa mère était folle d’inquiétude ; quand il entra, elle cria
de joie et remercia le ciel.

Vous pouvez lire la suite de ce compte ici : http://www.cafignons.net/contes-suisses … fils.html#

Fuseau horaire du forum :UTC -5

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 39

Actuellement en ligne :
1 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Annianka: 310

manou: 254

roseline: 112

Bleue: 76

ladyemma: 51

Bruma: 42

Emilie: 39

crinelle: 20

Norfilia: 19

Romain: 17

Statistiques des membres :

Invités : 70

Membres : 764

Modérateurs : 0

Administrateurs : 3

Statistiques du forum :

Groupes : 6

Forums : 45

Sujets : 520

Messages :1885

Nouveaux membres :

Kettysat, paullefebvre, Jamesutido, Icare, Dominique Jongbloed, benclement, jujulvl, DouglasRic, RonaldAgeds, englissat

Administrateurs : Steve-Admin: 964, Reynald: 9, Bleue et noire: 39