Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Le Bateau fantôme de la Baie des Chaleurs
Avatar
Steve-Admin
Administrateur
30 mai 2014 - 20 08 55 0555
Membre depuis : 26 avril 2014
Nombre de messages du forum : 964
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

La Baie des Chaleurs est un lieu d’une beauté sans pareille. Cette Baie crée une frontière naturelle entre Le Québec et le Nouveau-Bruinwick dans la section Acadie.

Cette région du Canada est connu pour la pêche, le homard et les femmes

Sérieusement si vous entendez parler de la déportation des Acadiens avant la chute de Québec en 1759-1760 dites-vous que la région de la Baie des Chaleurs a vécu cette déportation.

Revenons à nos moutons…

Depuis plus de 200 ans, le bateau fantôme a allumé l’imagination des visiteurs et résidents de la région aussi bien avec des étincelles d’un passé romantique: un passé rempli de bateaux en bois et les hommes de fer, avec les pirates et les boucaniers, par des actes sombres et leurs conséquences désastreuses.

Certains témoins ont décrit une boule de feu loin sur la baie. D’autres affirment avoir vu le contour distincte d’un navire trois mâts la proie des flammes. Et d’autres encore décrivent des marins monter le gréement et se précipiter sur le pont dans une ultime tentative désespérée de se sauver.

Les légendes de bateau fantôme sont nombreux. L’histoire la plus crédible est centré sur Gaspar Cort-Real et son frère Miguel, deux explorateurs portugais qui sont soupçonnés d’avoir fait des voyages à la baie des Chaleurs vers 1500.

Dans son livre Will O ‘Wisp … Contes et Légendes du Nouveau-Brunswick Carole Spray décrit Gaspar Cort-Real en tant que commerçant rusé qui a échangé bibelots bon marché, des fusils, et whisky avec les peuples autochtones en échange de fourrures précieuses. Enfin, avides de butin plus rentable, il amena un groupe d’entre eux à bord de son navire, offert toute la nourriture et le whisky qu’ils pouvaient consommer, puis une fois qu’ils étaient en état d’ébriété, ils ont été enchaînés sous le pont et mit à la voile. Retour à la maison au Portugal, il a vendu ses victimes comme des esclaves.

Satisfait du succès de cette entreprise, Gaspar revint bientôt à la baie des Chaleurs avec des plans pour recueillir plus de butin humain. Apparemment, les amérindiens apprirent ce qui s’était passé avec leurs frères enlevés. Ils ont rapidement appris l’enlèvement de leurs frères par le visiteur sans scrupules et sont prêts à se venger.

Une nuit sans lune, ils sont montés à bord du navire de Gaspar comme il était à l’ancre et ils ont tué l’équipage au complet sauf Gaspar. Les amérindiens décidèrent d’attacher Gaspar après un rocher sur le bord de mer, à la marée basse et le laissa voir sa mort arriver avec la montée des eaux.

Deux ans plus tard, le frère de Gaspar est venu à la baie des Chaleurs pour retrouver son frère. Il vit le bateau ancré dans la Baie. Il alla avec des membres d’équipage sur le navire, mais dès qu’il descendit dans la cale du bateau les Amérindiens attaquèrent le groupe d’hommes.

Le Portugais s’est vite rendu compte de leur position était désespérée, mais déterminé à combattre jusqu’à la mort, ils ont mis le navire en feu et faites un vœu solennel de hanter la baie des Chaleurs pendant mille ans. Selon l’histoire, une seule personne, un indigène, a survécu à la bataille sanglante pour raconter l’histoire.

476709258.gif

Le Bateau fantôme de la Baie des Chaleurs est le plus connu en Amérique du Nord. En Acadie il a plusieurs noms : feu du mauvais temps, bateau-sorcier, bateau du mauvais temps, bâtiment forban, etc. Parfois on va mème jusqu’à donner le nom des navires qui ont fait naufrage: le John Craig (1800) et le Ann Currier.

On dit que, lorsqu’un ouragan se prépare, une boule de feu s’élève de la mer, s’étend, devient un navire en feu, puis disparaît. Ce bateau de feu ne peut pas ètre photographié, mais il est bien imprimé dans la mémoire des témoins, qui sont très nombreux. La plupart s’accordent à dire que le bateau a trois mâts et mesure environ 75 pieds. Selon la région, il se déplace de l’est à l’ouest ou vers le nord, très rapidement, finit par se consommer ou exploser et il sombre dans la mer.

sp_PlupAttachments Attachments
Fuseau horaire du forum :UTC -5

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 39

Actuellement en ligne :
4 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Annianka: 310

manou: 254

roseline: 112

Bleue: 76

ladyemma: 51

Bruma: 42

Emilie: 39

crinelle: 20

Norfilia: 19

Romain: 17

Statistiques des membres :

Invités : 70

Membres : 766

Modérateurs : 0

Administrateurs : 3

Statistiques du forum :

Groupes : 6

Forums : 45

Sujets : 520

Messages :1885

Nouveaux membres :

brvntnxlbv, tabeatqyyd, Kettysat, paullefebvre, Jamesutido, Icare, Dominique Jongbloed, benclement, jujulvl, DouglasRic

Administrateurs : Steve-Admin: 964, Reynald: 9, Bleue et noire: 39