Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Cumberland Mills en Beauce
Avatar
Steve-Admin
Administrateur
31 mai 2014 - 21 09 03 0503
Membre depuis : 26 avril 2014
Nombre de messages du forum : 964
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

En pleine campagne en Beauce il existe un bel endroit. Site de l’ancien domaine seigneurial Taylor (fief de Cumberland) dans la municipalité de Saint-Simon-les-Mines, formé d’un jardin anglais, d’une église et d’un cimetière. Cet endroit fut le lieu que des Irlandais vinrent se placer pour vivre tranquillement. Pas moins de 200 personne sont enterrés chaque côté de l’église. Certains corps n’ont pas de sépultures. Il y aurait beaucoup de manifestations paranormales….

Apparitions et ombres, des bruits et certaines fois l’ambiance devient assez lourde.

IMG_0069.jpg

Historique du lieu

En 1736, le marquis de Beauharnois et Gilles Hocquart respectivement gouverneur et intendant de la Nouvelle-France concèdent à Gabriel Aubin de I’Isle, greffier de la maréchaussée une étendue de terrain de deux lieux de front par deux lieux de profondeur du côté nord-est de la rivière Chaudière. Cette seigneurie sera connue sous le nom d’Aubin de I’Isle. Gabriel Aubin de I’Isle préféra la traite avec les Amérindiens à la mise en valeur de sa seigneurie. II y établit, s’il faut en croire Philippe Angers et Robert Vézina, un poste de commerce. A son décès, le 8 Février 1747, il laissa sa seigneurie à ses six enfants: Marie-Louise épouse de P.Chabosseau, Marie-Gabrielle épouse d’Etienne Fenin, Marie-Françoise mariée à Pierre Boisseau, Marie-Anne mariée à Guillaume Le Roy, Gabriel François décédé à Curasol et Françoise Ignace mariée à J.B. Gatien. Quelques 46 ans après la concession de la seigneurie, John Collins, conseiller Iégislatif, se fait adjuger par sentence de la cour des Plaidoyers Communs du district de Québec le fief qu’il baptisera Cumberland. En effet, le 24 septembre 1782, il acquiert une partie de la liquidation de la succession Aubin de I’Isle de Dame Marie Françoise Ignace Aubin de I’Isle.

Sans y avoir installé de colons, John Collins cède le fief à Andrew Philipp Skeene, major de la brigade, le 27 Juin 1790, Skeene installe quelques colons sur son fief, puis le cède à Edouard Harbottle, aubergiste de la Pointe Lévy, le 15 Juin 1819. Le 16 Juillet 1823, Edouard Harbottle vend son fief A William Torrance, marchand de Québec. Il semble qu’Edouard Harbottle se fasse concéder dans un contrat de la même date, une terre faisant face à l’île aux Pigeons de même que ladite île. II semble aussi que cette terre correspondait au premier domaine du fief avec ses dépendances.Après avoir fait l’acquisition, William Torrance fait exécuter un rapport d’arpentage par J.P. Prouxl, âgé, du 26 au 29 Septembre 1823. Il semble qu’après de mauvaises transactions William Torrance dût remettre le fief à Edouard Harbottle en 1827. En effet, E. Harbottle procède, dès cette année-là à de nombreuses concessions de terres dont une à Prisque Champagne. Philippe Angers dans Les seigneurs et les premiers censitaires de St-Georges de Beauce affirme que la tradition veut qu’Edouard Harbottle s’établisse à St-Georges dès 1823, probablement sur la terre que lui avait concédée William Torrance sur la terre numéro 6 du premier rang, d’ après le terrier primitif. Ce n’est qu’après 1830, qu’il fit des défrichements considérables dans le cinquième rang de son fief o il se créa un domaine de quatre ou cinq acres. Il y construisit un manoir en pierres, un moulin de même que l’Eglise St-Paul en 1847. Après son décés survenu le 5 Mars 1851, le domaine demeura quelque peu à I’abandon. La majorité de ses héritiers demeurant en Angleterre, c’est son neveu Edouard Harbottle Taylor qui achète le domaine lors de la vente effectuée par le shérif de Beauce, le 28 octobre 1867. Aux prises, semble-t-il avec des difficultés financières, Edouard Harbottle Taylor est constitué administrateur des biens de la famille Harbottle Taylor au Canada et du fief le 22 Janvier 1875.

Dans son testament du 13 Mai 1905, Edouard Harbottle Taylor Iègue le fief à ses frères et sœurs. Ses frères Thomas John Taylor et James Bruce Taylor héritèrent des drolts seigneuriaux du fief et à ses sœurs Margaret Jane, Helen, et Eva Isabella du manoir seigneurial. Thomas John Taylor hérite des terres du cinquième et du sixième rang, du domaine à proprement parler et construit en 1917-1918 l’actuelle résidence Taylor. Le 15 Avril 1933, il lègue à parts égales à sa femme Sarah Brack, à ses filles Dorothy Harbottle Taylor et Eva Elizabeth Taylor, de même qu’à ses fils Franck, Edgar et Fred, la maison qu’il fit construire en 1917.

Ses trois fils héritèrent à parts égales les droits seigneuriaux sur le moulin, le 6 nième et le 5 nième rang du fief. Le 15 juillet 1934, Fred Taylor vend sa part d’héritage à ses frères Frank et Edgar. Le 26 Avril 1943, Frank et Edgar Taylor, fermiers de Cumberland, se partagent les terrains du fief en leur possession. Dans son testament du 21 Fevrier 1944, devant le notaire J.Adélard Gilbert, Frank Taylor lègue à sa femme Mary Stull et à ses deux sœurs, Dorothy et Eva, tous ses biens en parts égales. Au décès de leur frère Frank, Mlles Eva et Dorothy Taylor devinrent les principales propriétaires du domaine. Elles le vendirent à M. Maurice Breton le 19 Septembre 1975. Le même jour, M. Maurice Breton revendit ladite partie du Domaine à la Caisse d’Etablissement de la Chaudière.

La Caisse d’Etablissement après avoir tenté de susciter un projet de réanimation du domaine par ses membres, se vit contrainte, pour des raisons multiples, de revendre le domaine, à M. Bertrand Poirier, le 20 février 1978. Depuis ce temps, M. Poirier a procédé au lotissement d’une grande partie des terrains acquis à la Caisse d’Etablissement et a procédé à de multiples ventes après avoir tracé une rue en forme de U.

IMG_0002.jpg

Manifestations…

À vrai dire je dois avouer que durant ma visite j’ai vécu quelques ressentis et contacts…

Par contre voici ce que je sais des manifestations…

Ombres dans le cimetière le soir ou juste après le coucher du soleil qui se promènent entre les pierres tombales alors qu’il n’y a personne. Les témoins sont les employés qui font les guides touristiques et certains propriétaires de maisons vivant tout autour de ce domaine.

Il y aurait une barque fantôme sur l’étang dans le jardin anglais du domaine.

Phénomènes étranges liés avec l’église et peut être avec les deux sépultures de deux personnes enterrées sous le plancher de l’église…

Si vous voulez en savoir plus sur les lieux et mes ressentis lors de ma visite à l’été 2010… Cliquez ici!

sp_PlupAttachments Attachments
Fuseau horaire du forum :UTC -5

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 39

Actuellement en ligne :
1 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

Annianka: 310

manou: 254

roseline: 112

Bleue: 76

ladyemma: 51

Bruma: 42

Emilie: 39

crinelle: 20

Norfilia: 19

Romain: 17

Statistiques des membres :

Invités : 70

Membres : 762

Modérateurs : 0

Administrateurs : 3

Statistiques du forum :

Groupes : 6

Forums : 45

Sujets : 520

Messages :1885

Nouveaux membres :

Jamesutido, Icare, Dominique Jongbloed, benclement, jujulvl, DouglasRic, RonaldAgeds, englissat, TekasaIdiotly, CelenIdiotly

Administrateurs : Steve-Admin: 964, Reynald: 9, Bleue et noire: 39