Quel type de fantômes

Les fantômes vous donnent souvent une impression étrange, et peuvent parfois vous mettre mal à l’aise. Ils peuvent apparaître sous forme d’apparition partielle ou complète ,de corps subtils , d’ombre ,d’orbes ou d’ectoplasme brumeux.

Ils peuvent également être attachés à un objet ou une personne vivante , esprits bienveillants ou mal malveillants . hantise qui entre en possession d’une personne  son énergie négative envoie une commande directe à l’esprit subconscient ciblant l’instinct et le centre du désir.

Par exemple: « Boire de l’alcool maintenant », « Mangez du chocolat maintenant », « Regarder un film maintenant », « Écouter de la musique maintenant », « Se droguer maintenant », « Avoir des rapports sexuels maintenant ». En conséquence, le désir d’agir selon les instructions surgit de la personne et cette personne a envie de faire ces actes. Lire la suite…

mes orbes blanc

img_20161002_103122082Voici mes deux fils en train de se glisser derrière la maison. Les petites énergies blanches que l’on voit matérialisées sur cette photo  sont des anges ou esprit .Les couleurs des orbes sont les couleurs que l’énergie qui l’a matérialisé. Cette énergie qui donne des orbes blanc peut être une manifestation d’entité, nos guides  des anges ou âmes lumineuses qui vivent dans d’autres dimensions.. L’entité va modeler son énergie et la matérialiser grâce à un support physique, donc. Cela peut être des particules d’eau, de poussière,plasma ect.Ils sont dans un monde parallele , une autre dimension , invisible à l’œil humain.         question  : les orbes sont ils tous singulier ? sont ils nos parent qui nous guide et nous protège ?

L’évaporation des trous noirs

champ ultra profond Hubble

Imaginons qu’un électron virtuel et son antiparticule surgissent du vide et apparaissent à proximité du rayon de Schwartzschild d’un trou noir. Il est tout à fait possible que l’électron plonge très rapidement dans le trou noir et y disparaisse, mais que son antiparticule réussisse à échapper au piège. Dans ce cas, l’antiélectron virtuel, qui aurait rapidement dû s’annihiler avec son compagnon, n’est plus en mesure de la faire. Il va donc errer un certain temps et finir par rencontrer un autre électron virtuel créé dans des circonstances similaires. A ce moment, les deux particules peuvent s’annihilent et donner naissance à des photons. Lire la suite…